Cancer du sein : que devriez-vous savoir à propos ?

Vous êtes atteint du cancer du sein, et malgré les multiples interventions vous n’avez pas toujours trouvé satisfaction. Pas de soucis ! Aujourd’hui, il existe des méthodes qui apportent des solutions efficaces. Cependant, quelles sont les causes et les risques ? Comment diminuer ces risques ? Trouver l’essentiel dans le présent article.

Que savoir sur les traitements de tumorectomie et de la mastectomie ?

Lorsqu’on est atteint du cancer du sein, on pense souvent que c’est une fatalité, mais tenez-vous tranquille, car aujourd’hui, la médecine moderne est équipée de moyens efficaces pour éradiquer ce fléau. Parmi ces nouvelles techniques, vous avez la tumorectomie et la mastectomie. La tumorectomie est l’une des techniques chirurgicales qui consistent à retirer les petites tumeurs généralement inférieures à 3 cm tout en conservant le sein. Mais cette opération n’est possible que lorsque le stade du cancer n’est pas très avancé. Au-delà de cette méthode, on retrouve également la mastectomie qui permet d’enlever les grosses tumeurs du cancer du sein.

Quels sont les causes et risques du cancer du sein ?

L’âge est le facteur primordial le plus populaire chez les femmes. En réalité, ce phénomène est plus observé chez les femmes ayant 50 ans, voire plus. Certains paramètres (stérilité, règle précoce, etc.) peuvent être responsables du cancer du sein. Notez aussi que les antécédents personnels peuvent être la cause du cancer du sein. De plus, la prise précoce des pilules peut considérablement augmenter le risque du cancer du sein.

Peut-on diminuer les risques du cancer du sein en pratiquant des activités physiques ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais vous pouvez pratiquer les exercices physiques pour diminuer jusqu'à 50 % des risques. En effet, plus vous pratiquez les activités physiques, mieux c’est. Parmi les exercices physiques les plus indiqués on peut citer : la course à vélo, la randonnée, ou encore le yoga. Par conséquent, il est préférable de pratiquer ces activités de façon modérée. Vous pouvez pratiquer par exemple 20 minutes d’exercice vigoureux trois jours par semaine.