La prise en charge de la formation continue des employés  par le CPF

Plusieurs lois ont vu le jour, mais après un temps donné, on subit des modifications. C’est le cas aussi de la loi portant connaissance du CPF. Il serait donc nécessaire de savoir ce qu’est le CPF. Allons-y donc à sa connaissance.

Le passage du DIF au CPF

Le DIF créé par loi du 4 mai 2004 qu’est le Droit individuel de Formation fut transformé en Compte personnel de formation (CPF) le 1er janvier 2015. Plusieurs raisons ont favorisé cette modification. L’une était la dépendance des salariés pour utiliser leurs DIF. Cette transformation a facilité l'amélioration du niveau intellectuel des salariés public. De plus, le CPF est transformé en euros. Le CPF permet de répartir le profit déterminé pour la formation  en fonction du temps que l'employé passe pour le compte du travail. 

Processus pour ce faire former grâce au CPF

Avant de se faire former, il faut d’abord avoir un compte personnel d’activité ou vous pouvez le créer si vous n’en avez pas ; identifiez aussi une formation qui est adéquate à vos compétencesvous pouvez opter gratuitement pour un conseiller en évolution professionnelle qui sera mis à votre disposition par l’organisation financière en charge de la formation. Après cela, vous aurez à présenter votre projet à l’organisme financeur et enfin 60 jours avant une formation de moins de 6 mois, vous aurez à informer votre employeur, soit 120 jours avant pour des formations de plus de 6 mois ou égale à 6 mois. De plus, il y a des formations éligibles au compte personnel de formation notamment :  les formations sanctionnées par une certification personnelle, une validation des acquis de l’expérience, le bilan de compétence, un permis de conduire si le salarié n’est pas sous suspension de permis, l’accompagnement à la création ou la reprise d’entreprise et aussi une formation à l’étranger.